AHMEDABAD, NO LIFE LAST NIGHT

Ahmedabad, 6e métropole de l’union indienne, est surnommée la Manchester de l’Inde. Décrite par Patrick Geddes (théoricien écossais de l’urbanisme) comme l’une des plus belles villes du monde, elle fut construite grâce au commerce des épices avec l’occident et au trafic de l’opium avec la Chine.

Ville grouillante, bruyante, saturée, elle abrite en son sein, un quartier historique peuplé de 440 000 habitants sur 5,4 km². C’est la nuit, entre 1 heure et 4 heures du matin que j’ai découvert le squelette de la ville, vidée en apparence de ses habitants et offrant un décor saisissant sous un éclairage urbain en bout de course. Ses nuits blanches nous donnent ainsi à voir la ville au repos, sans fards, au bord d’une catastrophe ou prête à renaître dès le lever du soleil.

CONTACT

sabrinaponti.pro@gmail.com  / +33 6 18 04 34 00

  • White Instagram Icon
  • White Facebook Icon

© 2020 Sabrina Ponti.